Réalités parallèles

L’éditorial du New York Times du 13 août 2011 critique le manque de transparence du  programme de drones de la CIA dans la cadre de la « shadow war » menée par l’administration Obama au Pakistan. Selon l’agence, les drones ont tué plus de 600 militants mais aucun civil depuis mai 2010. Depuis 2001, ce sont 2000 militants et 50 civils qui ont été tués.

Selon le Bureau of Investigative Journalism de la cité universitaire de Londres, ce sont 1842 militants qui sont morts suite aux plus de 230 frappes de drone ordonnées par le Président Obama depuis 2008. Mais au moins 218 civils ont péri. Si le nombre de victimes civils a diminué l’année dernière, le bureau certifie qu’au moins 45 civils ont été tués.

Cet éditorial pointe la difficulté à dresser une estimation des dommages civils. Si le 6 mai 2011, une frappe sur une camionnette le long de la frontière afghane a proprement atteint son objectif, des journalistes britanniques et pakistanais indiquent qu’un établissement religieux, un restaurant et une maison ont été touchés causant la mort de douze militants et de six civils.

L’éditorial reconnaît cette difficulté dans une région du monde « où il est difficile de trouver la vérité ». En outre, il ne remet pas en cause le programme de la CIA et les efforts américains pour éviter les dommages collatéraux grâce, notamment, à une technologie de précision accrue.

Cependant, Washington se doit d’être plus transparent en rendant public les informations relatives aux dommages civils.

Cette honnêteté semble nécessaire pour gagner le « cœur et les esprits ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s