Rapport Palmer: la réponse d’un groupe d’experts indépendants auprès de l’ONU

Un groupe d’experts indépendants auprès de l’ONU (Olivier de Schutter, rapporteur spécial sur le droit à l’alimentation; Arnand Grover, rapporteur spécial sur le droit de toute personne au meilleur état de santé physique et mentale; Catarina de Albuquerque, rapporteur spécial sur le droit à l’eau potable et à l’assainissement; María Magdalena Sepúlveda Carmona, rapporteur spécial sur l’extrême pauvreté et les droits humains; Richard Falk, le Rapporteur spécial sur la situation des droits de l’homme dans les Territoires palestiniens occupés) vient de critiquer les conclusions du rapport Palmer.

Il est notamment attaqué pour la dissociation qu’il opère entre le blocus et la politique générale de fermeture d’Israël à l’encontre de Gaza. Pour la commission Palmer, ces deux éléments doivent être traités séparément car:

– la politique des points de passage aux frontières a été mise en place en juin 2007 lors de l’annexion de Gaza par le Hamas, soit bien avant le blocus qui date de janvier 2009.

– Israël a toujours distingué sa politique aux frontière du blocus : la première a varié en intensité alors que le second a toujours été ferme.

– le blocus navale, en tant que mesure juridique, permet de fournir à Israël une base légale pour contrôler les bateaux essayant d’atteindre Gaza avec des armes.

En conclusion, la commission Palmer estime que le blocus doit être traité distinctement de la politique aux frontières nonobstant le fait que les deux combinés peuvent produire des effets néfastes sur la population civile.

Pour le groupe d’experts, le blocus fait partie de la politique plus générale de fermeture de la bande de Gaza en raison de ses conséquences sur la situation humanitaire et des droits de l’Homme. Par exemple, il faut savoir que 85% des zones de pêches sont totalement ou partiellement inaccessibles en raison du blocus. Cependant, il est dommage que ces experts ne répondent au problème de l’absence d’installations portuaires permettant d’accueillir l’aide alimentaire. Il est également regrettable qu’il ne se prononce pas sur la qualification des relations entre Gaza et Israël.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s