Dommages civils en Libye: l’exemple de Majer.

Le cas le plus important de dommages civils résultant d’une frappe de l’OTAN a eu lieu dans la ville de Majer dans la zone de Al Huwayjat, le 8 août 2011. Ce cas est intéressant car il regroupe deux des causes de dommages les plus fréquents dans les conflits contemporains: une identification positive ratée plus un  dysfonctionnement supposé de l’arme, le tout brouillé par une certaine dose d’incertitude.

 

Lire la suite…

Discours d’Holder à la Northwestern University Law School: pas de révélation sur les assassinats ciblés.

Ayant annoncée depuis des mois des informations supplémentaires sur le cadre juridique des assassinats ciblés, notamment celui d’Anwar Al-Aulaqi, le Secrétaire d’État à la justice, Eric Holder s’est finalement exprimé sur ce sujet lors de son discours à la Northwestern University Law School. Au final, en l’absence de révélations spectaculaires, le discours confirme le caractère multiforme des assassinats ciblés.

Lire la suite…

Quelle situation en Syrie?

Dans son rapport en date du 22 février 2012, la commission du Conseil des droits de l’Homme chargée d’enquêter sur la violation du droit international des droits de l’Homme en Syrie depuis mars 2011 estime qu’il n’y a pas de conflit armé.

Si, dans certaines zones, le niveau de violence a atteint celui requis pour constituer un conflit armé, la commission est incapable de dire si l’armée syrienne libre ou d’autres groupes s’identifiant comme tel ont atteint le niveau d’organisation requis.

Toutefois, la République arabe syrienne serait « au bord du conflit armé ».

Bilan des frappes aériennes de l’OTAN en Libye selon le Conseil des droits de l’Homme.

La commission mise en place par le Conseil des droits de l’Homme afin d’examiner les allégations de violations du droit international humanitaire et du droit international des droits de l’Homme a rendu un premier rapport en juin 2011. Depuis, le Conseil a prorogé le mandat de la Commission à la lumière des allégations de violations en cours. Il a demandé à la Commission de fournir un deuxième rapport à la dix-neuvième session du Conseil en Mars 2012. C’est ce rapport qui a été rendu public ce vendredi 2 mars.

Entre le 31 mars et le 31 octobre 2011, les avions de l’OTAN ont opéré un total de 17939 sorties en Libye : 17314 sorties d’avions de combat à voilure fixe, 375 sorties d’hélicoptères, 250 sorties de drones.

Lire la suite…