Quelle certitude dans l’identification de l’objectif visé?

Dans quelle mesure les belligérants d’un conflit armé doivent être certains que l’objectif visé dans une attaque est bien militaire ?

Telle est la question que l’on pourrait se poser devant certaines méthodes qui seraient employées par les États-Unis pour identifier les cibles objets de frappes de drones dans leur « guerre » contre le terrorisme. Dans leur première publication pour la plateforme The Intercept, les journalistes Glenn Greenwald (connu pour avoir publié les révélations d’Edward Snowden sur les pratiques de la National Security Agency) et Jeremy Scahill (spécialiste du contre-terrorisme américain, auteur du livre et du documentaire Dirty Wars) se penchent sur le rôle de la National Security Agency (NSA) dans le programme d’assassinats ciblés des États-Unis.

Lire la suite…

Publicités

Hausse des dommages civils en Afghanistan en 2013

Cet article est initialement paru sur le site Multipol.

La mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (United Nations Assistance Mission in Afghanistan ou UNAMA) a recensé 8615 dommages civils (2959 morts et 5656 blessés) en 2013, soit une hausse de 14 % des dommages civils par rapport à 2012 (hausse de 7% des morts et de 17% des blessés)[1]. 2013 renverse la tendance à la baisse enregistrée en 2012, et continue sur la lancée de 2011 (qui comptabilisait 3133 morts et 4706 blessés). Depuis 2009, le conflit afghan a pris la vie de 14064 civils.

Afghan bombside 2013

Un quartier dévasté par l’explosion d’une bombe artisanale dans la province de Ghazni le 3 Juillet 2013

Lire la suite…