Des crimes de guerre commis pendant le siège de Misrata

Alors que la communauté internationale prépare l’après-Kadhafi, les premiers bilans humanitaires sur la guerre commencent à être dressés.

Ainsi, l’ONG Physician for Human Rights (PHR) a rassemblé des preuves démontrant que des crimes de guerres ont été commis pendant le siège de la ville de Misrata en juin 2011. L’enquête de PHR repose notamment sur 54 entretiens conduits auprès d’habitants de Misrata et de villages alentours.

Lire la suite…